Pourquoi FÊTE DES LUMIÈRES  LE 8 DÉCEMBRE ?

 

A L’ORIGINE C’EST UNE CÉLÉBRATION RELIGIEUSE.

Il faut remonter au 17e siècle. Alors que l’épidémie de peste arrive dans le sud de la France, les Echevins (magistrats) de la ville, décident de s’en remettre à la Vierge Marie. Le 8 septembre 1643 jour de la nativité de Marie, ils font la promesse à l’église de Fourvière de lui rendre hommage chaque année si la maladie cesse de se propager. La peste s’arrêta. L’église située au sommet de la colline de Fourvière fut successivement ravagée puis restaurée. Mais au début des années 1850, la communauté religieuse commande une Vierge dorée pour décorer le clocher de l’église. Elle est réalisée par le sculpteur lyonnais Joseph-Hugues FABISCH et l’inauguration est programmée pour le 8 septembre 1852. Mais l’événement dût être reporté au 8 décembre, fête de l’immaculée conception, en raison d’une crue  historique de la Saône provoquant l’inondation de l’atelier du sculpteur. Les jours précédents ce 8 décembre 1852, la météo menace les festivités en vue. Mais dans la soirée de ce 8 décembre , le ciel se dégage et s’éclaire !

On rend hommage à la Vierge en allumant feux de bengale , feux d’artifice et surtout des lumignons que l’on allume et que l’on met sur le rebord des fenêtres pour remercier cette délivrance.

Depuis cette date du 8 décembre 1852  il est de coutumes d’allumer des bougies qui ornent les fenêtres des maisons.

Au fil du temps, la tradition religieuse est devenue une fête laïque qui permet chaque année de rassembler dans une atmosphère de partage et de festivités , les Lyonnais et tous ceux qui désirent se joindre à eux .

 

La fête des lumières est considérée comme le 4e événement le plus festif au monde en terme de visiteurs .